Envie de participer ?
Coupe de France (3è t) Cosne vainc le signe indien en l’emportant à Clamecy, 2 buts à 0

Le coach cosnois, Vincent Bouchard, l’avait clairement rappelé : « La dernière fois que j’ai gagné à Clamecy,… j’étais joueur ! », propos renforcé par le capitaine Jérôme Dubois « Je n’ai jamais gagné à Clamecy ! ».

 

>>> photo >>> Julien Grebert, incontournable buteur cosnois, marquera les 2 buts du jour >>>

 

Clamecy : Arbitrage de M. Jourdhier. Clamecy, 0 -  Cosne, 2 (0-1). Buts pour Cosne : Grébert (20è, 88è). Avertissements à Clamecy : De Oliveira (7è), Rabdeau (57è), Graillot (80è), Mathias (85è) ; à Cosne, Diallo (2è), Vernisse (14è), Parade (76è).

Clamecy : Doux, Arrault, Barbier, Thielin, Devilliers, Graillot, Rabdeau, Alberti, Lamy, De Oliveira, Dourneau. Entrés en cours de jeu : De Moura, Mathisa, Gaucher.

Cosne : Devilaine, Millerioux, Martin, Pelletier, Dubois, Diallo, Ferras, Parade, Duarte, Grebert, Epinette. Entrés en cours de jeu : Vernisse, Monrose, Kalozafy.

 

Quentin Pelletier « out » très tôt :

Bien désireux à ne pas laisser les cosnois prendre le jeu à leur compte, les « flotteurs » maintiennent leur hôte du jour le plus haut possible, et mettent une pression sur des cosnois qui vont perdre très tôt Quentin Pelletier sur un geste pas très anodin dès la 13ème minute de jeu ( genou dans les côtes à l’issue d’une chute)…  Une situation qui donne aux locaux davantage d’air, traduit par une tête décroisée de De Oliveira  sur coup-franc, mais qui n’accroche pas le cadre (15è).

Alors que Clamecy est dans son temps fort, un service lumineux de Jérôme Dubois pour Julien Grébert offre à ce dernier l’ouverture du score, d’un joli lob sur Hugo Doux : 0-1 (20è).

 

Domination (presque) stérile !

Dès lors, les cosnois imposent leur jeu et ne sont pas loin de doubler la mise sur une frappe enroulée de Duarte que le portier clamecyçois capte en deux temps (22è). Le tandem Duarte-Épinette y va de sa partition, mais sans conclure (23è, 24è)… La délivrance semble venir du face à face d’Épinette face à Doux sur un très bon travail préparatoire de Ferras, mais le cosnois tergiverse, laissant le temps au jeune gardien local du jour (le titulaire s’étant blessé dans la semaine) d’annihiler l’occasion cosnoise (32è)… Un jeune portier qui fait « le job », cette fois pour réduire à néant le festival de dribbles de Grébert (38è)… ou sur la tentative de lob de Duarte (40è)…

 

Cosne tarde à se mettre à l’abri

 Butant tantôt sur le gardien, tantôt sur un pied ou une jambe de défenseurs comme sur la tentative de Ferras (45è), les garçons de Bouchard ont le mérite de rester sereins, néanmoins conscients que l’avance est bien trop juste !

Au retour des vestiaires, bis-repetita : les cosnois dominent… mais ne marquent pas ! Grebert puis Vernisse, d’une belle frappe,  échouent tour à tour (49è), ce dernier offrant même un beau retourné que capte Doux (58è).

 

Penalty attendu… et oublié !

Çà aurait du être le tournant du match ! 75è, James Duarte file au but but mais se fait « sécher » par

Dourneau ! Silence côté référé…

A l’issue du match, l’un des coachs des « flotteurs », Alain Perriot, ne comprend toujours pas pourquoi le pénalty indiscutable à ses yeux, n’a pas été sifflé ! Et bon nombre de ses joueurs le rejoignaient sur cela !

Une décision qui amènent les cosnois à ruminer ! Mais pour le coach cosnois, le coup est passé, et la rentrée du rapide Mathis Kalozafy  confirme que le faible écart à la marque ne le satisfait guère… jamais à l’abri d’une mauvaise surprise… Et force est de constater que les cosnois ont raison d’être concentrés jusqu’au bout ! Car, cette fois, c’est un hors-jeu, contesté, qui annulera un but cosnois signé Vernisse (85è)… Mais le « vétéran » cosnois aura sa revanche ! Sur une déviation ajustée, le portier relâche la balle… que ne gâchera pas Julien Grebert ! 0-2 (88è) ! Cette fois la messe est dite !

 

Ils ont dit :

Alain Perriot (AS Clamecy) : « On a été bon les vingt premières minutes de jeu en jouant assez haut pour maintenir les cosnois dans leur camp ! Mais on prend ce but trop tôt et on se met alors à subir ! Cosne a mérité sa qualification qui aurait du être signée plus tôt, sur la faute de Jérémy (ndlr : Dourneau), valant sans aucun doute penalty à mes yeux ! Mais bon ! Du coup on a continué à chercher à les faire douter, mais c’est bien la meilleure équipe qui a gagné ! On sort néanmoins la tête haute »

Vincent Bouchard (Cosne UCS) : « On a fait une entame compliquée, et on perd en plus Quentin Pelletier sur un geste qui me paraît délibéré avant le quart d’heure de jeu ! C’est d’ailleurs le gros point noir de cette rencontre ! Car si ce sont les côtes qui sont touchées, ce n’est pas loin d’un mois qu’il faudra compter sans lui ! Sale coup !

Quant au match, oui on a dominé la quasi totalité de la rencontre, mais sans être à l’abri d’un fait de jeu ! Je ne reviens pas sur le penalty non sifflé sur la faute sur James Duarte, tous les clamecyçois  ont tout autant été surpris… mais contents , eux ! »

Résultat :

Cpe France : Clamecy 0 2 COSNE (A)

Photos associées : Coupe de France (3è t) Cosne vainc le signe indien en l’emportant à Clamecy, 2 buts à 0


Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.