R 1 : Cosne vainc le signe indien ... Enfin ! Cosne A, 2 -  La Charité A, 1

Il va falloir s’attaquer aux archives pour retrouver trace d’une victoire cosnoise en rencontre officielle face à l’équipe fanion charitoise ! En tous cas, celle décrochée, hier, dans les dix dernières minutes d’un derby disputé globalement dans un esprit correct, n’est pas volée et récompense la belle solidarité d’un groupe dont l’hétérogénéité n’est manifestement pas un handicap !

 

La Charité ouvre la marque !

Privé (et hélas, certainement pour un moment), du co-leader des buteurs de R1, Mattéo Berthé (8 buts), Cosne a su redresser la tête après l’ouverture du score par BoubacarTouré, servi par Louison (0-1, 19è)… Un scénario qui ressemble trop aux précédentes éditions de ce derby ligérien…

 

Mathis Kalozafy redonne l’espoir !

Si Morgan Henriques s’est beaucoup donné, la réussite le fuyait néanmoins quand la transversale repoussait sa tentative (24è)… De quoi pousser les visiteurs à vouloir assoir leur avance à la marque, mais Thiombane, coup sur coup, échouait (33è, 38è)… Des occasions manquées que le coach charitois regrettera amèrement en fin de rencontre lorsque les cosnois, en une dizaine de minutes, non seulement refont leur retard, mais distanceront d’une longueur des visiteurs dépités !

Mathis Kalozafy, d’abord, du haut de ses 18 ans ½, rentré à la mi-temps, adressait déjà un avertissement à Devilaine, contraint de se coucher sur la frappe du rapide attaquant cosnois (50è)… Ensuite, c’était le « bois » charitois qui différait la sanction programmée (64è), et encore sur une tentative du petit et insaisissable attaquant cosnois ! Et ce qui devait arriver… arriva, sans qu’i y ai à crier scandale ! Centre de James Duarte pour une jolie tête « smashée » de Mathis Kalozafy, et les cosnois recollent légitimement à leur adversaire : 1-1 (81è)…

 

Julien Grébert ! Bien plus qu'un but !

Bousculés par des vagues cosnoises incessantes, La Charité ne sort quasiment plus de son pré carré qui devient de plus en plus friable sous le coups de  butoir des garçons de Vincent Bouchard…

On a à peine bouclé le temps règlementaire que, sur une percée de Morgan Henriques, le centre qu’il adresse « pleine boîte » n’arrive pas à être capté par Devillaine, laissant ainsi Julien Grebert offrir un but-hommage à son grand-père décédé dans le week-end !

Cosne, 2 -  la Charité, 1 ! Que la victoire est belle !


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.